Culture / Articles des conférences

Love You Germany

Jeudi 24 septembre 2020 à 18 h 30

au Carré des associations

100 avenue de Colmar à Mulhouse

De Mulhouse à Leipzig, en passant par Hambach, le carnet de voyage d’Emmanuel Henninger

Depuis longtemps, Emmanuel avait envie de changer de vie, de voir du pays, de faire mûrir ses talents artistiques. Un jour d’octobre 2019, il a tout simplement quitté Mulhouse, avec à la main son baluchon et ses mines de crayon. Direction : l’Allemagne.

Il raconte ses découvertes et ses rencontres pendant plusieurs mois de Couch Surfing !

Merci de venir avec votre masque !

L’entrée est libre, mais à cause des mesures sanitaires, le nombre de place est limité

à 50 personnes. Il est prudent de réserver auprès de contact@grenz-up.eu

Sprochrenner – 30 mai / 01 juin 2020

Le Sprochrenner est une course de relais ouverte à tous qui traversera l’Alsace, de jour comme de nuit, sur un parcours de 375 km de Bâle à Wissembourg, durant le week-end de la Pentecôte 2020 (en savoir plus).

Le passage de main en main du bâton-témoin à chaque kilomètre, symbolise le partage et la transmission intergénérationnelle du patrimoine culturel et linguistique de l’Alsace, sur toute l’étendue de son territoire.

Sprochrenner est un événement qui marquera l’année 2020 en Alsace.

Apéro-Stammtisch Schick Süd Elsàss/Grenz’up – 20 février 2020

„Narri-Narro! Fasnacht und Karnaval“

Apéro-Stammtisch Schick Süd Elsàss/Grenz’up

Le jeudi 20 février à partir de 19 h

au café « PUR etc. », 4 rue de la Justice à Mulhouse

Komm und wir sprechen zusammen, egal uf Elsassisch, Bàdisch,  Schwyzerdytsch oder Hochdeutsch!

Das Thema dieses Stammtischs: „Narri-Narro! Fasnacht und Karnaval“

Morgenstreich und Basler Fasnacht, Carnaval de Mulhouse, Friburger Fasnet oder vielleicht Kölner Karnaval und sogar carnevale di Venezia: wahrscheinlich hast Du schon eine Fastnacht erlebt. Lass uns darüber sprechen und wenn Du es möchtest, bring einfach ein paar Bilder mit!

Das Ziel unseres Stammtischs ist in einer lockeren Atmosphäre auf Alemanisch oder auf Deutsch zu reden. Man kann auch nur ein bisschen unsere germanische Sprache hören.

Nur eine Regel: man darf nicht auf Französisch sprechen!

Le thème de cet apéro-Stammtisch est „Narri-Narro! Fasnacht und Karnaval“.

Apportez, si vous le souhaitez, une ou deux photos de vos expériences de carnaval rhénan ou autre pour alimenter la conversion.

Celle-ci a une seule règle : ne pas parler français ! Profitez d’un bain linguistique germanophone !

Le bar restaurant « PUR etc. » nous accueille dans son local bien adapté à la discussion, situé au tout début de la rue piétonne du Sauvage quand on vient de la gare de Mulhouse.

Dans un cadre chaleureux, nous pourrons boire un verre accompagné d’une petite assiette apéro ou encore prendre une bonne soupe chaude (produits bio, à partir de 6 €).

« PUR etc. »
4 rue de la Justice
68100 Mulhouse
Téléphone : 06 80 83 56 77

Pour faciliter l’organisation, merci d’indiquer votre venue à l’adresse suivante :

andre.adjiba@art-n-bio.com

Màch mìt! Mr reda Elsassisch  oder àndra ditscha Sprocha…

www.grenz-up.eu

www.pur-etc.fr

Conférence de Jean-Marie Stoerkel

L’histoire de l’Alsace, source d’inspiration des polars alsaciens.

Vendredi 25 octobre 2019

18h45 – 20h

Lieu: Maison Loewenfels
44 rue des Franciscains/Barfuessergass 44
68100 Mulhouse/Milhüsa

Jean-Marie Stoerkel, ancien journaliste mulhousien et auteur bien connu, abordera les motivations, ressorts et impacts de l’histoire particulière de l’Alsace, source d’inspiration et de rédaction de l’intrigue des polars alsaciens

https://fr-fr.facebook.com/jeanmarie.stoerkel
http://www.editions-bastberg.fr/

Vendanges 1991 en Alsace. Deux nouveau-nés sont découverts morts dans le pressoir d’un vigneron à Ingersheim. Muriel, une jeune femme de Kaysersberg au passé dramatique, se reconnaît dans le portrait-robot envoyé aux gendarmes et à un journaliste par un correspondant anonyme. Elle se retrouve inculpée du crime et emprisonnée, car l’ADN, la nouvelle reine des preuves, l’accuse. Pourtant, le journaliste colmarien Julien Sorg croit en son innocence. Ce roman est une sorte de suite, située plus de quarante ans après, de Crime de guerre en Alsace, hymne à la Résistance alsacienne, où l’ancien résistant et soldat libérateur Thomas Sorg, le père de Julien, a fait face à un dilemme cornélien en découvrant que le père de son amoureuse était un vil collabo. Crime au pressoir est aussi une ode à l’Alsace, à son histoire riche, à son formidable patrimoine et à ses grands personnages.

Conférence de Michel Krempper:

L’histoire mulhousienne est-elle soluble dans l’histoire alsacienne ?

Mercredi 4 septembre 2019

18h45 – 20h

Lieu: Maison Loewenfels
44 rue des Franciscains/Barfuessergass 44
68100 Mulhouse/Milhüsa

Tram : 2 et 3 arrêt mairie

Mulhouse appartient indissociablement à l’espace géographique, linguistique et culturel alsacien. La Communauté d’Agglomération qu’elle forme avec les 38 communes de son Umland, la M2A, le rappelle dans son intitulé : c’est Mulhouse / Alsace,  » Mülhausen im Elsass » comme la ville a été dénommée pendant les séquences allemandes de son histoire. Pour autant, celle-ci est-elle soluble dans l’histoire alsacienne ? Michel Krempper tentera d’apporter une réponse argumentée à cette question lors de cette causerie.

Cette histoire singulière de Mulhouse/Mülhausen,  Michel Krempper la raconte en effet  dans son dernier opus, Histoire de Mulhouse, le point de vue mulhousien, publié en juin aux éditions Yoran embanner et viendra la présenter à l’occasion d’une conférence proposée par l’association « Schick Süd Elsàss Culture et Bilinguisme » le 4 septembre 2019.

Originaire d’une vieille famille sundgauvienne, le conférencier est historien, formé au Collège Lambert puis au Lycée de Mulhouse, et diplômé des Universités de Strasbourg et de Paris (Sciences Po. et doctorat en économie). Depuis plusieurs années, il a multiplié les publications sur sa région d’origine, ses légendes et son histoire. Il est notamment connu pour ses travaux sur l’autonomisme alsacien-mosellan et les grandes figures de la protestation alsacienne, de la guerre des Paysans à l’époque contemporaine avec son ouvrage magistral Widerstand, Treize Alsaciens qui ont dit Non ! (Yoran, 2017, 613 pages).

Il dédicacera son dernier ouvrage consacré à l’histoire singulière de Mulhouse à cette occasion.

Conférence sur Gustave Stoskopf par Nicolas Stoskopf

Vendredi 28 juin 2019

18h45 – 21h

Lieu: Cours des Chaînes / Kettenhof
15 rue des Franciscains/Barfuessergass 15
68100 Mulhouse/Mìlhüsa

Tram : 2 et 3 arrêt mairie

Projection du film : tourné en 1939 à la veille de la déclaration de guerre, « D’r Herr Maire »  est le premier film en dialecte alsacien (sous-titré). Il reprend la pièce de Gustave Stoskopf (1869-1944), créée par le Théâtre alsacien de Strasbourg en novembre 1898. Dès la première, cette comédie, qui dépeint la vie villageoise en Alsace à la fin du XIXe siècle connut un succès considérable. Elle fut jouée à Berlin et à Paris (en traduction française) au début du XXe siècle.

La projection du film (1h30) sera précédée d’une introduction par Nicolas Stoskopf, petit-fils de Gustave, professeur émérite à l’université de Haute-Alsace, qui vient de publier Gustave Stoskopf, un étudiant alsacien à Paris (1887-1894) (Editions du Signe) en référence au 150 ème anniversaire de sa naissance et qui présentera son livre et le dédicacera.

Evènement exceptionnel, totalement gratuit (avec plateau), organisé en partenariat avec la Ville de Mulhouse et la Dankfàwrìk .

Notes post projection:
Odile Gozillon-Fronsacq : Strategies cinematographiques en alsace (1896-1939)

http://www.miralsace.eu/images-en-ligne

http://stoskopf2019.fr/

Conférence sur le Yiddish par Astrid Starck

Vendredi 24 mai 2019

18h45 – 21h

Lieu: Maison Loewenfels
44 rue des Franciscains/Barfuessergass 44
68100 Mulhouse/Milhüsa

Tram : 2 et 3 arrêt mairie

A la découverte du yiddish alsacien, langue d’Alsace: son origine, son appartenance linguistique à l’ensemble du yiddish (de l’Alsace à la frontière chinoise), son évolution, les interactions entre le yiddish et l’alsacien.

Références:

www.germanistik.ch

Dozentin für Germanistik und Jiddistik an der Université de Haute Alsace (Mulhouse). Einführung des Studiums der jiddischen Sprache, Literatur und Kultur (West- bzw. Elsässerjiddisch und Ostjiddisch) an der Université de Haute Alsace und an der Universität Basel.


Astrid Starck-Adler
Professeure émérite en langues et littératures germaniques et yiddish
Université de Haute Alsace, Faculté des Lettres et Sciences humaines (UHA-FLSH)
Laboratoire de recherche: ILLE–EA 4363
Directrice du CREDYO (Centre de recherche, d’étude et de documentation du yiddish occidental)
10, rue ds Frères Lumière
F-68093 Mulhouse Cedex

Publikationen:

«Malina. Lecture plurielle du roman d’Ingeborg Bachmann» Série «Contacts». Peter Lang. Berne 1987.

Westjiddisch – Le Yiddish occidental. Actes du colloque de Mulhouse. Hrsg. Astrid Starck. Verlag Sauerländer, Reihe Sprachlandschaft Bd. 11. Aarau 1994.

Un beau livre d’histoires. Eyn shön Mayse bukh. Fac-similé de l’editio princeps de Bâle (1602). Traduction du yiddish, introduction et notes par Astrid Starck. Schriften der Universitätsbibliothek Bände 6/1 & 6/2. Hg. v. Ueli Dill et Martin Steinmann. Schwabe Verlag. Bâle 2004.

Zeitschriften:

Les Cahiers du CREDYO2 (1997): Le yidich en Alsace. Langue, littérature et histoire. Revue du Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation du Yidich occidental. Université de Haute Alsace. Mulhouse 1997.

Les Cahiers du CREDYO 3 (1999): Le yidich en Alsace-Lorraine. Problématique et état des lieux. Actes du Colloque de Mulhouse 1999. Revue du Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation du Yidich occidental. Université de Haute Alsace. Mulhouse 1999.

Les Cahiers du CREDYO 4 (2003) : Le yidich en Alsace. Textes et documents. Mulhouse. 2003. Revue du Centre de Recherche, d’Etudes et de Documentation du Yidich Occidental. Université de Haute Alsace. Mulhouse 2003.

Les Cahiers du CREDYO 5 (2010): Le yidich en Alsace. Numéro spécial sur Max et Uriel Weinreich. + CD comprenant l’interview de Max Weinreich avec Arthur Zivy de Durmenach.

Débat des 4 Europe

Un débat radiophonique mouvant pour réfléchir aux élections européennes
jeudi 11 avril à 17 h 30
Campus Fonderie (UHA) Mulhouse

Lors d’un « débat mouvant », des individus se regroupent et échangent des arguments dans le but d’attirer à eux celles et ceux des autres « camps ».
Attention !
Pour jouer, il faut soi-même être prêt à changer d’avis !

4 micros sur pied sont disposés dans le hall, avec quatre conceptions différentes de l’Union européenne :

  • Europe des Régions
  • Europe des Etats-nations
  • Europe super-Etat
  • Pas d’Europe du tout

Le débat a lieu en cinq séquences d’une vingtaine de minutes, sur chacun des thèmes suivants (l’ordre est tiré au sort au début de la rencontre) :

  • L’Europe de l’argent
  • L’Europe sociale
  • L’Europe de la paix et de la défense
  • Quelles langues et cultures pour l’Europe ?
  • L’Europe des normes et de la bureaucratie

Pour chaque thème, les membres du public sont invités à se regrouper derrière le micro qui correspond le mieux à leur position pour préparer puis exprimer des arguments en faveur de leur vision des choses.

Le but est de convaincre les autres participants à les rejoindre derrière « leur » micro.
On ne peut prendre la parole qu’une seule fois par thème, et pas plus d’une minute. Tout le monde est égal devant le micro, orateur expérimenté ou citoyen encore timide.

Au cours de la soirée, les groupes se forment et se transforment selon les arguments échangés. Changer de micro ne veut pas dire que l’on trahit sa conviction profonde, mais que l’argument d’en face fonctionne bien.

Les échanges seront diffusés la semaine suivante sur radio MNE Mulhouse
Ce débat mouvant radiophonique vous est proposé par Radio MNE / UE libre Radio / Association Schick Süd Elsàss / des enseignants et étudiants de la FSESJ

Venez nombreuses et nombreux, c’est bien sûr gratuit !

Brève bio-blibliographie de Jean-Paul Sorg

L’un de nos prochains conférenciers sera Jean-Paul Sorg pour A René – Für Schickele, Citoyen français und deutscher Dichter.

Voici une courte bio-bibliogaphie centrée sur ses plus récents ouvrages.

Jean-Paul Sorg est né en 1941 à Mulhouse. Philosophe de formation, il a été de 2008 à 2011 président de l’Association Française des Amis d’Albert Schweitzer (AFAAS), fondée à Paris en 1957, en présence du Dr Schweitzer, et transférée à Strasbourg, en 1980.

De 1990 à 2003, il a assuré l’édition de la revue Études Schweitzeriennes et dirige depuis 2003 les Cahiers Albert Schweitzer (semestriels).

Jean-Paul Sorg a traduit et édité plusieurs livres d‘Albert Schweitzer. Entre 2005 et 2011, il avait publié en trois tomes, avec notes et traductions, la Correspondance croisée Albert Schweitzer – Hélène Bresslau, 1901 – 1912 (éd. Jérôme Do Bentzinger, Colmar).

En dehors de ses travaux sur Albert Schweitzer, Jean-Paul Sorg a publié deux recueils de poèmes en dialecte alsacien et en français (Undergrund et Suite printanière), Jardingue ou la géographie alsacienne en question, des essais et un grand nombre d’articles et d’études dans diverses revues.
Voici quelques-unes de ses plus récentes publications.
Jean-Paul Sorg a co-traduit, préfacé et annoté le recueil de poèmes d‘Emile Storck (2012)

D‘Albert Schweitzer, il a traduit récemment (2015) : L‘Esprit et le royaume

– un choix de textes bilingues sous le titre : Ainsi parlait Albert Schweitzer (2018),

– ainsi que Psychopathologie du nationalisme (2018):

On lira aussi avec profit sa contribution au dernier numéro de Land und Sproch consacré à René Schickele


source: la feuille de chou

Mais qui est donc ce René Schickele ?

Le titre que nous avons donné à notre conférence du 9 novembre 2018, A René – Für Schickele, Citoyen français und deutscher Dichter , est une référence à une „rimerie“ (Reimerei dixit Schickele) de Klabund dont voici le texte. Il est évocateur de la double culture de l‘écrivain alsacien de langue allemande. Et de mère française.

À René : Für Schickele

Bonjour guten Tag
Coup de feu ein Schlag
Un cœur ein Herz
La douleur der Schmerz.

O Eiffel! La tour!
O Liebe! L’amour!
Nach Berlin! À Paris!
Aujourd’hui oder nie.

Mon peuple mein Land
La main! Gebt die Hand
Übern Rhein Euch — le Rhin —
Ach endlich! Enfin!

Klabund

„Il a imaginé cela pendant qu‘il dansait et à chaque fois qu‘il passait devant moi, il m‘a dit un vers“, écrit René Schickele dans son journal, à propos de ce texte.

Deile ùf