Schick‘ Süd-Elsàss Culture et Bilinguisme 

Schick‘ Süd-Elsàss Culture et Bilinguisme: une antenne locale de l’Association Culture et bilinguisme- René Schickele Gesellschaft

En ce début d’année 2018, s’est créée à Mulhouse une « antenne » sud-alsacienne de l’association René Schickele, qui porte le nom symboliquement bilingue de « Schick‘ Süd-Elsàss Culture et Bilinguisme ». Autant de références à l’association faitière, « Culture et Bilinguisme/ René Schickele Gesellschaft », qui a son siège à Strasbourg ; Schick’ étant à la fois une ellipse de « Schickele» et la volonté d’affirmer le caractère désormais résolument « chic » de la valorisation et de la promotion du bilinguisme et des cultures d’Alsace.

Der Schickele-Kreis wurde 1968 ins Leben gerufen, einem Zeitpunkt, als die Erosionserscheinungen der Sprachkenntnisse in der Region bereits alarmierende Ausmaße erreicht hatten. Er setzt sich, im Geiste des bedeutenden Schriftstellers, dessen Namen er trägt, für eine Politik zugunsten eines zweisprachigen Elsass ein, das von der Präsenz sowohl des Französischen als auch der Regionalsprache (Deutsch bzw. die alemannischen und fränkischen Dialekte) geprägt ist. Er steht für eine  Öffnung sowohl der französischen wie der deutschen Kulturwelt für Qualitätsanspruch und Fortschrittsgeist. Er ist in seinem Engagement nicht parteilich festgelegt, hat aber ein starkes Bewusstsein für die politischen Konsequenzen seines kulturellen Engagement und für die Bedingungen des Erhalts der Identität des Elsass und seiner Dialekte, ganz ohne Folklorismus oder Betrauern des Vergangenen. Mìr wella dàss jedi Form vu Nàtionalismus dr Vergàngaheit angehrt un nahma a klàri europäischi un humanistischi Position an.

Dans cette démarche, notre association reste fidèle à une définition de la langue régionale d’Alsace qui associe l’allemand standard et les dialectes de la région, comme les deux faces de la même pièce linguistique. Pour exprimer cette vision large, elle a pris le nom de René Schickele, citoyen français et deutcher Dichter, un homme dont la vie et l’œuvre expriment l’ouverture vers les deux mondes culturels français et allemand, une ambition de qualité, un esprit progressiste et le dépassement de toute forme de nationalisme dans une perspective européenne et humaniste.

La maitrise des deux langues consubstantielles à l’Alsace, le français et l’allemand sous ses formes dialectales et standard, constitue pour ses habitants, quelle que soit leur origine, la clé d’accès aux cultures dont elles sont les réceptacles, et corrélativement un levier privilégié d’intégration et d’épanouissement personnel et professionnel dans la région transfrontalière bilingue du Rhin Supérieur, associant l’Alsace, le Pays de Baden et la Suisse du Nord-Ouest.

Fìr d’ Züakunft vu unserer Gegend, ìsch ‘s bsunderscht wìchtig,  àss jeder Mìtbarger Züagàng züa ihra Sprocha bsetzt, sowia züa ìhra Gschìchta un Kültürerb. L’enjeu est de faire en sorte qu’il redevienne chic de pouvoir parler aussi bien alsacien, allemand que français en Alsace, partie intégrante d’un espace transfrontalier du Rhin Supérieur partagé avec les Suisses et les Badois, tout en élevant la langue à ce qu’elle peut exprimer de meilleur.

« Schick’ Süd-Elsàss Culture et Bilinguisme », tout en affirmant sa personnalité, affiche l’ambition de s’inscrire dans une véritable dynamique partenariale avec toutes autres initiatives qui poursuivent les mêmes objectifs. Dans cet esprit, notre groupement proposera diverses manifestations, telles qu’un cycle de conférences, sur des thématiques ayant trait, au sens large du terme, à l’Alsace, ses cultures, ses langues, son avenir.

Schick’ Süd-Elsàss s’articule autour d’une équipe dynamique et ouverte, composée de personnes d’horizons et de sensibilités très diverses, que vous retrouverez sur ce site et qui vous permettra également de vous informer sur les objectifs et actions de l’association.

Un ensemble d’activités est en cours de construction. Trois conférences sont d’ores et déjà confirmées pour le 1er semestre 2018  – voir le programme

Voir également  Communiqué de presse Schick – 15/01/2018 / Pressemitteilung Schick – 15/01/2018